13 Place de la Liberté
59830 BACHY

Tél. : 03 20 79 66 21
Fax : 03 20 79 72 51

Accueil du public du lundi au samedi de 9h00 à 11h30

Accueil Vie pratique Historique de Bachy

Historique de Bachy

Le livre de M. Brocart

Histoire de Bachy de Brocart Julien
Peut-être qu’ayant découvert beaucoup plus tôt "L’Inventaire Sommaire des Archives Communales de Bachy, antérieures à 1790" par l’abbé Th. Leuridan, jamais je n’aurais cru devoir me lancer dans la recherche du passé de Bachy. Ma curiosité aurait été satisfaite à ce sujet et j’en serais resté là. C’est en voulant apporter des réponses à certaines questions, insignifiantes, anodines pour beaucoup, conséquentes pour un enfant de Bachy, que j’ai, dans la mesure de mes moyens, (...)

Marguerite Marie

Un peu d’Histoire... qui suis-je ?
Je m’appelle Marguerite Marie Clémence Odile. j’ai été baptisée solennellement le 29 octobre 1922 par monsieur l’abbé Josué Lesage, doyen de Cysoing.
J’ai eu pour parrain Monsieur Oscar Marquette, maire de Bachy et pour marraine Mademoiselle Clémence Dernaucourt, Monsieur l’abbé Etienne Warin étant curé de cette paroisse.
Je remplace celles que les allemands ont enlevées durant la grande guerre 1914-1918. Je pèse 800 kg.
Je convoque le peuple chrétien à la prière (...)

Les moulins de Bachy

Dans un passé plus ancien, Bachy posséda 3 moulins à vent.
Le plus ancien connu était un moulin à moudre le blé qui était sur une propriété de la Seigneurie de Montifaut, appartenant au Seigneur de Bachy (les Tenremonde). Ce moulin en bois était rue de la Fraternité, prés de l’ancienne « baraque des douanes ». Il appartenait en 1812 à Augustin Joseph Huin et en dernier lieu à Emile Devaux. Il a brûlé accidentellement en juin 1914 (photo ci-dessous).
Un second existait en 1812 sous l’ancien régime, non plus (...)

Les chapelles de Bachy

La chapelle « Du Pont »
A l’embranchement de la rue de la Fraternité avec la rue Pottier se dresse la chapelle de la ferme du Pont.
Construite entre 1881 et 1885, elle fut érigée en remerciements lorsque Pasteur découvrit la vaccination contre le charbon ou fièvre charbonneuse (Un fléau qui décimait le bétail). Cette chapelle a été dédiée à Saint Augustin, considéré comme patron des savants.
La Chapelle « d’HOSTEL »
Au bout de la rue Clemenceau se dresse la chapelle Bourbotte (hameau d’Hôtel).
La (...)

Le coq et son église

Sainte Aldegonde, Saint Eloi ! ! !
Sa première trace écrite remonte à un état des lieux, envoyé au seigneur local, de l’évéché de Tournai en 1466. L’église était en ruine. Les fidèles la réparèrent sur ordre du seigneur : Philippe de Cuinghien.
Lors de l’ouragan du 27/3/1606, le clocher fut abattu. En 1690, les documents de l’époque parlent de St Aldegonde puis plus tard il est donné St Eloi.
Autre trace, en 1783 l’église était prête à tomber de vétusté comme la décrivent les écrits de l’époque.
En 1785, (...)

Les seigneurs de Bachy

(extrait des recherches de Monsieur Julien Brocart) Alard de Baissy cité en 1221 seigneur de Bachy
La noblesse des De Baissy est certainement chevaleresque.
Ils durent recevoir notre contrée en fief après les croisades Guilbert de Bourghelles Allard de Bourghelles ou Allard de Baissy
Sr de Hem et de BAISSY Jeanne de Cappestaert Olivier de Cuinghiem dit Riquewart
assassiné le 14/9/1390 Jeanne de Bourghelles
Dame de Hem, Forest, BACHY Gérard de Cuinghiem
Sr de Hem, Forest, (...)

La famille Tenremonde

Extrait du livre de Julien Brocart avec l’aimable autorisation des Editions du Pévèle (Fondation de Pévèle, basée à Orchies 59)
La famille De Tenremonde
Les premiers seigneurs de Bachy ne furent pas les Tenremonde, mais des nobles de la famille des De Bourghelles. Un Johan de Baisy, fils de feu Ghillebert De Bourghelles est cité en 1312. En 1389 Olivier de Cuinghen possédait la seigneurie de Bachy du chef de sa femme héritière d’Hem sous le nom de Jeanne alias Florence du Forest. Les De Bourghelles (...)

Enseignes et vie locale

(d’après le Livre : Bachy le village qui m’a vu naître, photo : Hubert Margez)
La gare de Bachy eût en son temps une bonne activité. Le café à l’époque était tenu par un entrepreneur de battage des récoltes(M Ballenghien). Longtemps était apparent l’enseigne l’indiquant. De plus ce ne pouvait être que le café de la gare.
Le battage durait tout l’hiver. Il se déplaçait de ferme en ferme. Il pouvait passer plusieurs fois dans la même ferme pour contenter tous les agriculteurs. Le battage conditionnait la (...)

Les archers de Bachy

Ci-dessus les archers devant le café, siège de leur association, vers 1910. Le premier groupement d’archers date de 1779, où le Comte de Palme d’Espaing donnait son consentement au règlement de la confrérie des archers de St Sebastien.
Il y eût à Bachy plusieurs jeux de tir à l’arc au berceau. Ici le jeu d’arc était tenu dans les temps anciens par un sieur Dorchies puis par Victor Dubois dit " buzineau ". On n’hésitait pas, même en semaine, à tirer quelques volées de flèches, disaient les Archers de la (...)

Le service des douanes

Du fait de sa situation frontalière, Bachy a toujours vécu avec la douane : Il y avait à Bachy deux brigades de douanes : Bachy-gare et Bachy-route.
La gare de Bachy sur la ligne de chemin de fer Tournai-Douai construite vers 1885 abritait un bureau de douane. Il comportait 16 douaniers, encadrés par un brigadier-chef. Ils étaient affectés à la visite des trains, puis à la surveillance de la frontière lors de la suppression du trafic ferroviaire en 1939, (à partir de la rue du Moulin jusqu’au (...)

Les ruisseaux de Bachy

Trois ruisseaux prennent leur source à Bachy : L’Elnon, affluent du Decours. Le Rieu de Bachy, affluent du Rieu de Barges. La Cleppe, affluent de l’Elnon.L’Elnon
Etymologie
ELNON : trois origines possibles :
Elnon - vient de elo (bouleau, littéralement arbre blanc) + enn (rivière).
Elnonis palus en 641 qui est dérivé de Helena, en latin populaire, c’est l’aunée, une plante médicinale des lieux humides à racine amère et aromatique.
Elnon, marécageuse
Géographie :
L’Elnon est un tranquille (...)

Les rues de Bachy

Les rues de Bachy par Julien Brocart, historien local (extrait)
Une des rues principales de Bachy était la rue de l’église à la place Comte, dont une partie avait conservé le nom de grand-rue pour devenir de nos jours la rue Roger Salengro.
Cette rue commençait derrière l’église où est l’entrée d’une petite impasse, elle passait derrière le cimetière, tournait à droite pour passer devant le manoir Devienne, longeait le fossé Est du château, se prolongeait par ce qui est aujourd’hui l’allée du château (...)

Historique 1914-1918

Morts pour la France en 14-18
Leurs noms sont gravés dans la pierre de notre Monument aux Morts,
Ils sont cités à « l’Appel aux Morts » lors de nos cérémonies du souvenir le 11 Novembre de chaque année.
Que savons-nous encore d’eux, au delà de la réponse laconique, : chaque fois répétée de : « Mort au Champ d’Honneur » ?
Voici, pour la plupart des disparus de 1914-1918, quelques précisions encore retrouvées, avant que leur mémoire ne sombre dans l’oubli :
AVET Achille
Né à Bachy le 20 mars 1887, (...)

Cercle du souvenir

« Cercle des souvenirs », un témoignage de Jean claude Fichelle.
Un bachynois en équipe de France de foot !
Je réside actuellement à Anglet dans les Pyrénées Atlantique. Bachynois d’origine, j’ai habité au 18 route nationale où ma mère gérait le café - épicerie et mon père une entreprise de charpente - menuiserie.
J’ai fait mes débuts dans le football en 1947/1948 en minimes à l’OGC à NICE où J’ai habité un an.
De retour à Bachy, j’ai joué à l’EC de Bachy (en 4ème division, je crois), club dont mon père (...)

Mai 1940 à Bachy

Mai 1940 à Bachy…
Le 10 mai 1940 au matin vers 5 heures, les habitants de Bachy sont réveillés par un bombardement aérien entre Genech et Nomain (tilleul à poux) et une activité aérienne intense. Dans les jours qui ont suivi, des flots de réfugiés belges traversent Bachy. L’affolement gagne nos habitants. Des bruits courent : largages fictifs de parachutistes allemands derrière les lignes, présence de troupes fantômes déguisées (la 5ème colonne), affiches publicitaires servant de renseignements à (...)

Les Anciennes Fermes de BACHY

étude par le "cercle du souvenir" des fermes en exploitation entre 1906 et 1936

La ferme du parc

Historique de la ferme du « Parcq » sise à Bachy rue Pasteur.
D’après les recherches de M Julien Brocart
Un lien étroit a dû existé entre cette ferme et le fief du « Parcq » à Blandain (Belgique).
La trace du premier Seigneur du Parcq à Blandain, seigneurie vicomtière tenue de Templeuve, a été : Piat de Qfuarmont, mort à Tournai en 1516. Il s’agit de Templeuve en Dossemer, qu’on devait appeler Templeuve lez Dossemer. Dossemer étant auparavant une seigneurie à part. Les Qfuarmont achetèrent la ferme sise à (...)

La ferme du Pont

Historique de la ferme du « Pont » sise à Bachy. D’après les recherches de M Julien Brocart La ferme du "Pont" est une des plus vieilles fermes de Bachy. Située à l’angle des rue Pottier et de la Fraternité, elle était rattachée à la Seigneurie de Bachy et non d’Hôtel comme tout porterait à croire. Cette ferme était entourée de douves d’où son appellation « la ferme du pont ». La carte de Cassini datant des environs de 1745 nous montre très bien comment se présentaient cette ferme et la vieille route du (...)

La ferme d’Hostel

Historique de la ferme du « Grand Despretz » , appelée indûment la ferme d’Hostel sise rue Clemenceau à Bachy. Si nous suivons les indications fournies par d’anciens contrats de mariages d’enfants de fermiers ayant occupé la dite ferme on peut juger de son appellation ancienne. En 1679, on trouve Devienne Guillaume, censier de la cense Despretz à l’Hostel assisté de ses frères Ignace et Adam. Par contre, en 1742, c’est Bernard Lalixte, censier d’Hostel à Bachy. En 1783, dans les chasser eaux de la terre (...)

La ferme de Montifaut

La Ferme de Montifaut
Autrefois "La Brayelle" ; Montifaux ou Montifaut : La tombée du mont. Ici l’origine du nom semble correspondre à la situation du lieu. Montifaut, étant par rapport au bourg, au bas d’une longue descente vers Mouchin.
La seigneurie de Montifaut appartenait en 1578 à Georges De Calonne (I ère trace écrite retrouvée), qui en faisait le dénombrement au Seigneur suzerain, Philippe de Tenremonde, Seigneur de Bachy.
Si le Seigneur de Montifaut n’avait pas droit de vent (posséder un (...)

0 | 20

octobre 2020 :

septembre 2020 | novembre 2020

  • Histoire de vie et Patrimoine, une enquête de l’Insee

    Histoire de vie et Patrimoine, une enquête de l’Insee

    Pour répondre à ces questions, l’Insee réalise, du 28 septembre au 31 décembre 2020, l’enquête « Histoire de vie et Patrimoine » auprès d’un échantillon de 15 820 logements dans toute la France (hors Mayotte).

    Cette enquête constitue la seule référence permettant de décrire intégralement et de façon détaillée le patrimoine des ménages en France.

    Si votre logement a été retenu, un enquêteur de l’institut, muni d’une carte officielle l’accréditant, se présentera chez vous pour vous interroger. L’entretien durera entre 1h et 1h30 environ. Les réponses seront strictement anonymes et confidentielles. Elles servent uniquement à établir des statistiques, la loi interdisant tout usage à des fins de contrôle fiscal.

    Des personnes ayant participé aux enquêtes Patrimoine, réalisées en 2014-2015 et en 2017-2018, pourront être de nouveau interviewées. Cette démarche vise à observer l’évolution du patrimoine en regard des événements de la vie (changement de situation professionnelle, familiale, etc.).

  • Arrêté préfectoral plaçant le département du Nord en situation de vigilance sécheresse

    Arrêté sécheresse
    Carte département du Nord
  • calendrier de fin d’année

    M. Vantorhoudt Rudy et M. Speelers Miguel, seuls autorisés et sur présentation de leur carte professionnelle, membres de l’équipe (ESTERRA), passerons comme tous les ans entre le 1er octobre et le 31 décembre 2020, pour vous remettre un calendrier de fin d’année. Ce qui peut être pour vous l’occasion de leur donner les étrennes.

    Merci de leur réserver un bon accueil.

    Le Maire, Philippe DELCOURT

  • Bien Vivre Ensemble !!

    Bien vivre ensemble
  • Réglementation sur les bruits de voisinage

    Les occupants et les utilisateurs de locaux privés, d’immeubles d’habitation, de leurs dépendances et leus abords doivent prendre toutes les précautions pour éviter que le voisinage ne soit gêné par des bruits répétés et intempestifs émanant de leurs activités, des appareils ou machines qu’ils utilisent ou par les travaux qu’ils effectuent.
    A cet effet, les travaux de bricolage et de jardinage utilisant des appareils à moteur thermique ou électrique, ne sont autorisés qu’aux horaires suivants :

    - du lundi au vendredi de 8h30 à 12h et de 14h à 19h30
    - les samedis de 9h à 12h et de 15h à 19h30
    - les dimanches et jours fériés de 10h à 12h

Mairie de Bachy

13 Place de la Liberté
59830 BACHY

Tél. : 03 20 79 66 21
Fax : 03 20 79 72 51

Accueil du public du lundi au samedi de 9h00 à 11h30



Un site Internet communal réalisé par emile-web