Commune de Bachy - site officiel

Les moulins de Bachy

Dans un passé plus ancien, Bachy posséda 3 moulins à vent.

Le plus ancien connu était un moulin à moudre le blé qui était sur une propriété de la Seigneurie de Montifaut, appartenant au Seigneur de Bachy (les Tenremonde). Ce moulin en bois était rue de la Fraternité, prés de l’ancienne « baraque des douanes ». Il appartenait en 1812 à Augustin Joseph Huin et en dernier lieu à Emile Devaux. Il a brûlé accidentellement en juin 1914 (photo ci-dessous).

JPEG - 86.6 ko
Moulin à blé, rue de la fraternité

Un second existait en 1812 sous l’ancien régime, non plus à moudre le blé, mais à « tordre huile ». Il écrasait les graines d’ oeillette (graine qui contient 50% d’huile,excellente huile de table). Il appartenait à la famille Matton Il se trouvait au 44, rue Nationale où plus tard fut construit à proximité la minoterie Delehaye. Les seules traces de son existence figurent sur l’ancien cadastre. Aucune photo n’a été retrouvée. Il a été démoli en 1888. Ce moulin fut construit fort probablement fin du 17eme siècle après que les Pays-Bas, en partie, rentrèrent sous la domination française.

Plus tard bien après la Révolution, fut édifié à une date imprécise, un moulin à tan destiné à la tannerie. Il existait en 1812. On y broyait les écorces de chêne pour avoir le tan (tannin pour le cuir). En1825 il appartenait à Célestin Quique. Il a été démoli en 1873 environ. Cette tannerie se situait au 4, rue Clémenceau à droite venant de la route départementale, ancienne rue de l’épine. Récemment on pouvait encore y voir les anciennes cuves de la tannerie. Est ce la photo ci-dessous ?

JPEG - 30.7 ko
Moulin "à tordre à l’huile"

A la Posterie on retrouve les traces d’un autre moulin à blé : le moulin dit du Baron. Ce moulin à vent du type tour octogonale en bois sur une base en brique avait été construit en 1842 par Alexandre Delehaye. Il se trouvait en retrait de la route nationale actuelle, derrière le 38A. Le cacheur était un Decalonne, père de Henri, ancien conseiller municipal. Il était chargé d’approvisionner le moulin en matière première. (photo ci-dessous) (La Posterie terroir de Bourghelles).

Celui-ci fut remplacé en 1925 par la minoterie Delehaye qui fonctionnait à la vapeur. Dans la minoterie, on retrouve les ailes dans la charpente et une paire de meules.

(d’après Julien Brocart et Jean Bruggeman)

JPEG - 46.9 ko
Moulin du Baron

Agenda

« octobre 2017 »
L M M J V S D
25 26 27 28 29 30 1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31 1 2 3 4 5
 

Brèves


Accueil du site | Plan du site | Contact | Mentions légales |
Un site réalisé par emile-web